Remonter la flèche, c’est installer un chantier spectaculaire auprès de la basilique, un chantier des bâtisseurs de cathédrales, qui permettra aussi de découvrir les métiers des monuments historiques.
À ciel ouvert, il s’inscrira dans la logique de revalorisation du centre historique de Saint-Denis.

L’étude de Frédéric Keiff, architecte, et Maryline Gillois, architecte et scénographe, invite aujourd’hui à se représenter ces installations.

Le chantier de remontage de la tour et de la flèche de la basilique de Saint-Denis, ouvert au public, présentera le travail des maîtres bâtisseurs œuvrant au remontage de l’ouvrage, chantierréalisé selon un processus médiéval de construction gothique.

Des maçons, des tailleurs de pierre, des forgerons, des menuisiers, des maîtres- verriers peupleront ce chantier et travailleront ensemble à cette reconstruction historique.
Le chantier se donnera à voir comme un territoire d’expérimentation ouvert non seulement sur les savoir-faire et l’artisanat, mais aussi sur les sciences et les techniques qui ont permis l’émergence de cette architecture gothique.

À l’instar de l’événement et de la dynamique que constituait, au Moyen Âge, la construction d’une cathédrale, ce chantier visitable est conçu dans une dynamique de développement local.